Aïcha des Gazelles ensemble : deux sages-femmes se promènent dans le désert

Du 3 au 18 mars 2023, se tiendra le 32e événement célébrité 100 % féminin. Anahita et Sabine recherchent des sponsors pour finaliser leur inscription.

A 34 et 38 ans, Sabine Mouton et Anahita Carini se lancent le défi de leur vie : rejoindre le 32serait édition du Rallye Aïcha des Gazelles, un parcours unique en son genre. La Constitution? Collectez suffisamment d’argent pour rejoindre une équipe de 4×4 composée uniquement de femmes, pas de GPS avec une carte, une boussole et une boussole. Le but n’est pas d’aller vite mais d’atteindre les balises disséminées dans le désert marocain en parcourant le moins de kilomètres.

Cette organisation internationale se démarque par son engagement écologique fort : une de leurs actions est de récupérer tout le plastique utilisé pendant la course, de le transformer puis de construire des bâtiments durables au Maroc comme des écoles.

Les deux sages-femmes voyageuses se sont rencontrées à la maternité de Vesoul, ce fut le coup de foudre. Originaire de Meurthe-et-Moselle, Sabine, ancienne technicienne de laboratoire en oncologie, a repris ses études il y a quatre ans pour devenir sage-femme. C’est lors de la scolarité dans la ville préfecture qu’il rencontre Anahita, sage-femme à Vesoul depuis janvier 2008. Une relation forte s’est établie entre les deux femmes.

Ils ont donné naissance à l’équipe “Team Gat’zelles”

Après avoir obtenu son diplôme, Sabine est retournée dans sa ville natale de Lorraine, mais cela n’a pas interféré avec leur relation. “Pendant des années j’ai eu cette idée de démarrer ce gros problème. Mais je ne trouvais pas la bonne personne pour le rejoindre. Avec Anahita, c’est clair”, a reconfirmé Sabine, habitant Liverdun.

“Nous sommes derrière le verrou. Nos vies ne sont pas très fortes, il faut les refuser. Le plan de Sabine est parfait. Contrairement à lui, je n’aime pas du tout les voitures mais entrer dans ce groupe est une réelle opportunité de quitter mon zone de confort », raconte Anahita, une habitante de Raddon-et-Chapendu.

L’équipe créée pour l’événement, “Team Gat’zelles”, fait référence au mot archaïque “guette au trou” qui signifie sage-femme. Chaque groupe soutient le groupe Aïcha des Gazelles dans un travail qui leur est très cher. Pour le duo choqué, le choix s’est porté sur le projet de lutter contre l’excès de poids et l’obésité grâce au sport mis en place par le centre En Forme et la Team Cylates We. Les finissants de Nancy. “Je suis moi-même utilisatrice de ce centre. Le soutien et la détermination de ce groupe me permettent de vivre chaque jour des choses différentes et de prendre confiance en moi. La communauté, c’est ce qu’elle est. C’est de la grossophobie”, rapporte Sabine. Son amie et amie a ajouté : “Ces hommes et ces femmes qui luttent contre l’obésité sont un exemple de la force de l’esprit.”.

“Pas d’argent pour partir en vacances”

Les deux pilotes bénéficieront d’une formation spéciale dans l’ancienne configuration sans GPS et pour conduire une équipe 4×4 sur la route. “J’ai acheté un livre sur l’orientation et nous avons appris les bases du moteur de voiture”, a déclaré Anahita. Soutenues par leurs collègues et leurs familles, les deux femmes doivent amasser suffisamment d’argent pour couvrir les frais d’inscription et l’équipement nécessaire au bon déroulement de ce voyage. “Ce défi est réel, c’est du vrai sport pour de vraies raisons. Ce n’est pas de l’argent pour partir en vacances”, a déclaré Sabine aux supporters. En retour, ceux qui se lancent dans ce beau et étonnant voyage peuvent bénéficier d’annonces immédiates sur les réseaux sociaux du Team Gat’zelles et de leur marque sur le 4×4 ou le chapeau des concurrents.

Contact : par téléphone 06.79.45.55.63, 06.43.46.15.12 ou par mail teamgatzelle@gmail.com Association disponible sur les réseaux sociaux : Team Gat’zelle

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: