atuvu.ca

Avoir une bonne estime de soi, c’est s’accepter tel que l’on est, avec ses forces et ses faiblesses. Mais lorsque vous vous sentez différent des autres, vous pouvez parfois vous retirer de vous-même et croire que vous ne méritez pas d’être aimé.

Comment promouvoir des sujets simples comme l’acceptation, la diversité culturelle et la fierté de vivre avec des enfants de 3 à 8 ans ? Voici trois livres d’images pour vous aider à parler d’acceptation de soi avec les enfants.

Pas de câlins pour Adrien : (Il n’aime pas ça)

Par Carrie Finisson. Par Daniel Wiseman.

3 à 7 ans

“Adrien veut juste une sorte de câlin. Un câlin qui ne fait pas mal, qui ne fait pas mal, qui ne fait pas mal, qui ne fait pas mal, qui en a juste besoin, la nuit dans les bras de sa mère. Est-il temps pour le lit?” Êtes-vous la mère d’Adrien? Non. Alors NE LE LAISSEZ PAS.”

Tous les enfants n’aiment pas les câlins. Souvent, les parents forcent les jeunes enfants à donner des câlins ou des baisers aux autres sans demander à l’enfant s’ils vont bien. Pas de câlins pour Adrian parle d’acceptation et de respect de soi aux enfants de 3 à 7 ans et les aide à mieux communiquer leurs limites. Il est important de respecter le choix de l’enfant. Après tout, est-ce que nous, les parents, aimons donner des câlins à tout le monde ?

“Pouvez-vous faire un câlin à ces gens ? Le meilleur ami d’Adrien, Cédric ? La grand-mère d’Adrien, Andrée ? (…) Il n’y a qu’une seule façon de savoir : leur demander !”

A chacun son estomac ! L’album est coloré et drôle Pas de câlins pour Adrian donne quelques exemples de situations où Adrien n’aime pas les câlins et où il est important de respecter sa décision. L’histoire d’Adrien donne lieu à de belles conversations entre enfants et entre parents et enfants. C’est un bel album à avoir à la maison, à l’école ou en classe.

Bisous aux coins des yeux

Par Joanna Ho. Par Dung Ho.

4 à 8 ans

“J’ai un baiser au coin des yeux qui brille comme du thé chaud. Mes yeux sont comme ceux de maman (…) La nuit, quand ma mère me couche, elle me dit ses yeux sur moi je suis un miracle.” “

Bisous aux coins des yeux C’est un hommage à la beauté insolite d’une petite fille aux yeux bridés, “baisant les coins des yeux”. Ses yeux ne sont peut-être pas comme les autres, mais ses yeux racontent son histoire et sa famille.

« Grand-mère a un baiser dans le coin de ses yeux qui brille comme du thé chaud et qui n’a plus l’air d’être le cas. Mais elle voit dans mon cœur et peut lire dans mes pensées.

De sa petite sœur à sa grand-mère, toutes les femmes de sa famille l’embrassaient du coin de ses yeux qui brillaient comme du thé chaud. Chaque enfant porte l’histoire de ses ancêtres, une histoire riche et unique à découvrir. La beauté des images correspond à la beauté du texte de Joanna Ho.

Nous l’avons à Bisous aux coins des yeux, un regard sur l’univers d’une petite fille aux yeux bridés et tout ce qu’elle porte en elle de beau et de différent. L’album est un beau voyage à travers le regard de cet enfant où émerge une chanson tissée de sa vie et de sa famille.

Ma propre couleur

Par Colin Kaepernick. Par Eric Wilkerson.

4 à 8 ans

ma propre couleur écrit par Colin Kaepernick, l’activiste américain des droits civiques et ancien quart-arrière du football, se défend contre des problèmes graves et chronophages.

La différence demande du courage et le jeune Colin la trouve !

“Je ne vois pas beaucoup d’enfants qui me ressemblent, c’est ce qui me rend si cool. Parce que je suis différent, tu sais ?”

Un jour, son professeur a demandé aux élèves de faire un dessin de leur famille. Colin est heureux de présenter sa famille, mais lorsqu’il montre sa photo à ses camarades de classe, ils lui demandent pourquoi il est le seul “noir” de sa famille. Élevé par des parents blancs, Colin est différent et aime ça. Un jour, sa mère lui explique la raison de sa différence :

“C’est le spécial,” dit maman avec un sourire. qui est important.”

Ma propre couleur découvrez des peaux “sombres” qui ont inspiré, créé, dirigé et changé le monde ! Colin est fier de sa couleur !

“(…) J’ai dessiné ma différence pour que tout le monde voie toute la valeur de ma couleur.”

A la fin du livre, l’auteur raconte son histoire et montre tous les bons noirs qui ont changé le monde et aidé la liberté d’être ! Toutes les personnes dans le monde, quelle que soit leur couleur, méritent la liberté dans leur vie et celle des autres. Célébrons nos différences !

Pour voir d’autres livres étonnants de Scholastic Editions, cliquez sur le lien ci-dessous. Vous trouverez de belles idées selon le thème choisi : https://www.scholastic.ca/editions/noslivres.php

Leave a Comment

%d bloggers like this: