Audio-technica AT-LP3XBT et AT-LPW50BTRW, redéfinitions à vent et Bluetooth des platines populaires, avec la cellule phono Elite AT-ART20





Fidèle à la marque japonaise Audio-technica, le monde des platines vinyles évolue au rythme des petites évolutions et innovations, sans perdre de son intérêt. Pour cette fin d’été, le constructeur étoffe légèrement ses platines AT-LP3 et AT-LPW50PB, avec ses nouvelles notices AT-LP3XBT et AT-LPW50BTRW. Audio-technica a également annoncé l’une des cellules phono les plus avancées de son catalogue, l’AT-ART20.

AT-LP3XBT : le modèle standard sans serrure

Nous avons beaucoup apprécié le lecteur Audio-technica AT-LP3 lui-même lors de notre test (nous lui avons décerné un prix ON-top Audio en 2018). La méthode de changement n’est pas nécessaire, mais elle n’empêche pas certains changements. Le nouveau AT-LP3XBT dispose d’un module Bluetooth, qui lui permet d’envoyer du son à un appareil tel qu’un haut-parleur ou un casque (ou d’autres récepteurs) via le codec AptX.

Audio Technica AT LP3XBT

Ce tableau reprend la conception légèrement circulaire à la base de l’AT-LP3, ce qui signifie que son châssis est en matériau composite, conçu pour réduire les vibrations. Les pieds ont été retravaillés ; dans tous les cas, ils changent de couleur.
A cela s’ajoute l’utilisation d’une plaque en fonte d’aluminium, munie d’une plaque sur la plaque. Le bras de lecture, en aluminium anodisé noir, est exactement le même (ou similaire) que celui équipant la version précédente, avec un système de réglage du contrepoids et d’antiskating aux touches. Le remplacement de la plaque se fait sur la courroie normale.

Audio Technica AT LP3XBT 01

Enfin, Audio-technica propose par défaut un boitier AT-VM95C, monté sur une tête AT-HS3. Pour rappel, la platine vinyle AT-LP3 est livrée avec un boitier AT91R, le prix est à peu près le même. L’une des caractéristiques intéressantes du modèle est sa facilité d’utilisation. Les commandes comprennent un bouton de lecture et un bouton de pause, un choix de vitesse de rotation (33/45) et un choix de la taille du disque utilisé (7 pouces ou 12 pouces). La platine abrite également son préampli phono amovible.
L’AT-LP3XBT est donc un petit appareil pas très cheap, annoncé au prix de 330€.

Chic, mais compétitif

De son côté, la platine vinyle AT-LPW50BTRW est supérieure, en tout cas avec un prix plus élevé. Bien sûr, il est destiné à concurrencer les goûts de Pro-Ject ou Rega. Son design minimaliste va de pair avec une présence noble, exprimée à travers son plateau de 30 mm d’épaisseur en MDF avec placage de bois, plus précisément de palissandre. Il est sur pieds amortisseurs réglables en hauteur.
La plaque est à nouveau coulée en aluminium “anti résonant” et utilise un système de courroie. Le beau bras de lecture est en fibre de carbone et monté sur une base en aluminium, avec contrepoids et réglage antiskating par clés.

Audio Technica AT LP3XBT 02

La cartouche utilisée ici est un émetteur double AT-VM95E monté sur une tête AT-HS4.
Ici, il n’y a pas d’automatisation, nous privilégions une approche puriste. Un lourd bouton en aluminium, à trois positions, peut démarrer la rotation à 33 ou 45 tr/min. Comme son prédécesseur, l’AT-LPW50BTRW est équipé d’un préampli phono non déconnectable.
Ce magnifique petit morceau de vinyle sera bientôt disponible, pour le prix de 500€.

AT-ART20 : du très lourd dans un tout petit boitier MC

Le dernier produit présenté par Audio-technica aujourd’hui est la cellule phono AT-ART20. Il n’atteint pas le niveau du haut de gamme AT-ART1000 (il coûte environ 5 000 euros) mais il s’en rapproche.
Il a un corps en aluminium et titane, avec une base en élastomère, un ensemble de matériaux qui réduisent considérablement tout type de vibration. La box fonctionne sur un principe important de double téléphone portable, il est préférable d’améliorer ce cadeau sur la box AT-ART9XI.

Audio Technica À ART20

Le dessus de type Line Contact (contact linéaire) et le porte-à-faux en bore utilisent une forme spécifique, bien qu’il soit légèrement conique, épais à l’approche du circuit magnétique.
Enfin, les broches sont recouvertes d’or, un placage 30 fois plus épais que les cartouches ATH standard.
Étonnamment, l’AT-ART20 est l’un des uniques, surtout le prix, bien qu’il ait été annoncé au prix de 3 200 €.

Autres articles susceptibles de vous intéresser sur ON-mag et le reste du site


Technologie audio

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: