est une histoire de jeu sombre et complexe –

Ollie est un puzzle perdu. Et il veut retrouver son maître. Triste, hein ? Unforgettable Ollie sur Netflix est la mini-série à attraper cet automne. Merde, regardez-le à Noël, c’est génial!

Nous voulons tous que nos jouets ou nos animaux de compagnie survivent. Toy Story est un film qui a touché tout le monde avec son humour, son action et sa relatabilité. Après 4 films, on a du mal à saisir l’idée. Les acteurs qui sont vivants ont fait des petits films, on peut se souvenir de L’Indien du placard (1995), Chucky (à partir de 1988), les petits héros (1998) ou encore Pinocchio (qui revenait dans le remake sur Disney+).

Ollie inoubliable du livre Lost Ollie, écrit par William Joyce. Ce William Joyce est le dessinateur de… Toy Story ! La mini-série a été réalisée par Peter Ramsey, le réalisateur de Into The Spider-Verse and the 5 Guardians, le film de 2012, basé sur les livres de… William Joyce ! Les stars s’accordent pour cette petite série créée par Shannon Tindle (Artiste sur Emoji Movie et The Croods).

Nous suivons donc Ollie, un petit lapin qui se retrouve dans une boîte d’antiquités laissée à la porte d’un magasin d’antiquités. Il appartient à Billie. Ollie veut le retrouver mais son souvenir de lui a disparu. Il rencontre Zozo, une vieille marionnette et Suzy, un ourson en peluche.

Billie est une jeune enfant qui traverse des moments difficiles. Ses parents (interprétés par Jake Johnson et Gina Rodriguez) apprennent que la mère est malade. Billie a été dévastée par cette nouvelle. Il a abandonné son animal de compagnie contre toute attente. Il veut grandir. Aussi, certains échanges entre le père et Billie sont plus intenses (voir le final). Et cette histoire, centrée sur Billie et Ollie, est une longue vision du temps. Sans spoiler, Unforgettable Ollie surprend par ses choix et ses idées. Même s’il n’y a pas grand-chose pour que le voyage colle vraiment, ce Lost Ollie est une belle aventure transgénérationnelle.

Comme un film 5 gardes ce qui m’a laissé sans bonnes critiques, l’esthétique des jouets n’a pas attiré l’attention. Les personnages des Cinq Gardiens ne sont pas très enfantins. C’est la même chose ici qu’un vieux Zozo, pas là pour plaire aux enfants. Si Ollie est trop cool, on est loin de l’univers de Woody et Buzz.

Ollie inoubliable sur Netflix

Étonnamment, l’histoire a été envisagée lorsqu’elle est arrivée dans les bureaux de Netflix. L’idée de départ était en 8 parties de 30 minutes, le programme a été changé en 4 x 45 minutes. Et cette mini-série pourrait en fait être un film. C’est la première vérification que nous ferons. L’histoire n’est pas assez longue, on s’attend à un montage approximatif et l’essentiel du troisième épisode est constitué de flashbacks qu’il est possible de supprimer. Il est facile de penser à un film avec un grand succès et, pourquoi pas, des récompenses dans le domaine. Parce que, oui, Ollie est une histoire douce, magnifiquement stylée par ILM.

Le photoréalisme embrasse la perfection avec cette tournée de trois peluches. L’animation et la superposition sont presque parfaites. Nous sommes juste désolés pour le gros problème de ratio. Ollie passe beaucoup de temps avec les gens, et passe donc beaucoup de temps seul avec la nature.

C’est un long chemin pour faire Ollie. Depuis plus de 10 ans, l’histoire veut vivre. Netflix a finalement mis la main sur la série et a sagement proposé la série sur sa plateforme en plein été.

Unforgettable Ollie est une histoire loin d’être une comédie légère. On sent que dès les premières minutes, c’est surtout tout ce qui se joue sous nos yeux. Ce n’est jamais drôle. On est retenu par la noirceur de certaines scènes, notamment avec Zozo. C’est clairement une histoire mille fois sortie de Toy Story. Mais Ollie a rejoint le film Pixar, en particulier le troisième volet, avec son destin. Pour que préparez vos textes…

Ollie inoubliable à suivre sur Netflix.

Leave a Comment

%d bloggers like this: