Grâce au film de Xavier Giannoli, Lost Illusions de Balzac débarque en librairie.

Le film Lost Illusions, de Xavier Giannoli, est basé sur le roman de Balzac. Roger Arpajou/CURIOSA FILMS GAUMONT FRANCE3 CINEMA/GABRIEL INC./UMEDI

Depuis la sortie du film avec Benjamin Voisin et Vincent Lacoste, les ventes de la composition de la Comédie humaine ont augmenté.

Depuis quelques semaines, Balzac est de retour en librairie. Il y a une raison à cela : le film de Xavier Giannoli. Sortie le 20 octobre fausse perte intérêt renouvelé pour l’œuvre du même nom.

“TWICE AGAIN – Les œuvres historiques changent avec le temps

« Il y a un effet cinématographique indéniablenous apprenons du livre de poche. “Avec la rentrée, et l’ENS qui l’a mise à son programme, on a déjà vu une énorme vente de fausse perte. Mais là, depuis la sortie du film, nous avons multiplié les ventes de ce livre par 25 par rapport à l’habituel.

Histoire similaire sur la page Folio. “Nous sommes à 7500 ventes depuis la sortie du film alors que nous vendons habituellement des ventes annuelles de 3000 copies.” Cette augmentation du nombre de ventes de livres comme Eugénie Grandet depuis la sortie du film, le 29 septembre, de Marc Dugain. C’est assez intéressant quand on voit qu’à l’autre bout du monde, ce dernier livre est un éditeur. “Eugénie Grandet, traduite par Fu Lei, est réimprimée chaque année entre 150 000 et 300 000 exemplaires en Chine, a expliqué Yves Gagneux, directeur de la maison Balzac. Ils ont la connaissance de la Chine d’aujourd’hui.

“Xavier Giannoli est bon pour Balzac car il est sale et montre sa nouvelle nature”

Yves Gagneux, chef de la maison Balzac

Or… C’est ce qui fait l’une des clés du succès de Balzac. Souvent, l’échange d’enregistrements est décevant, pour ne pas dire infructueux. Pour que, Rébecca de Daphné du Maurier a perdu sa beauté et sa noirceur en passant sur Netflix. C’est à l’opposé du film de Giannoli qui sape la contemporanéité d’une histoire écrite la nuit dans les années 1830.

“Giannoli révèle toute la facette de Balzac”analyse Yves Gagneux. C’est bon pour lui parce que c’est de la saleté pour lui. ” fausse perte montrant les travers d’un jeune Angoumoisin, Lucien Chardon, qui aime se faire appeler du nom de sa mère, de Rubempré. Amoureux de la femme d’honneur, le jeune homme, parfait archétype de l’amour, le suit jusqu’à la capitale avant qu’il ne soit dévoré, glorieusement et tragiquement, par les maquignons et autres maux. rue parisienne. .

« Lucien de Rubempré a disparu à son arrivée à Paris. Il est plus âgé, il s’habille comme un as de pique et il est drôle. Tout le monde peut s’y rapporter. Balzac montre le visage du peuple, la façon dont on distingue les autres…” On voit la violence du rire des masques, son humain et son animal, ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​ ​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​ le plus offrant. Est-ce pour cela, selon Yves Gagneux, qu’il y a un hiatus dans l’interprétation de l’œuvre de Balzac ? “On en fait un écrivain qui décrit un monde passé, mais il a achevé le travail des relations sociales, de la personne dans la société et de la personne, qui n’a pas changé.”

« Il y a un effet qui perdure depuis la sortie du film et qui a entretenu la flamme des ventes. »

Livre de poche

Fort de ce retour en arrière pour Balzac, Folio rachète le livre, selon Eugénie Grandet, avec une affiche de film en couverture. “Pour le grand public, c’est une belle porte d’entrée vers ces genres parfois ‘excitants'”. En effet, le nombre de pages de fausse perte (700 pages différentes) peuvent être rejetées et pourtant… “Un film peut donner envie et envie”. Et, donc, avant la peur du gros livre.

Signe, s’il en est besoin, que Balzac n’était pas seulement « à la mode ». “On voit les ventes augmenter depuis des mois”, dit-on au Folio. Le film s’appuie sur cet événement de manière intemporelle, ce que confirme également le Pocket Book : “Il y a eu un impact qui s’est poursuivi depuis la sortie du film et a maintenu la flamme des ventes.”

Cet effet respiratoire pour Balzac n’est pas un cas isolé. Désormais, grâce à l’adaptation de l’oeuvre culte de Maurice Leblanc par Netflix, Arsène Lupin connaître “A un impact significatif sur les ventes de ses titres de marque”, nous décrivons le Pocket Book. La même chose est vraie Rébecca, lors de la première du film en 2020; les ventes ont triplé. Les classiques ne sont plus aussi vieux qu’avant.

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: