Gymnastique – Résistance : le Saint-Quentinois Axel Duriez a remporté la médaille de bronze aux championnats du monde.

Toujours plus fort. Après plusieurs médailles dans les catégories jeunes, puis l’argent chez les seniors aux Jeux mondiaux en juillet, Axel Duriez a décroché la médaille de bronze du trampoline et des championnats du monde, disputés du 16 au 19 novembre à Sofia (Bulgarie). Le jeune de 17 ans, qui habite La Verrière et s’entraîne à Clayes-sous-Bois (il est membre de l’Union sportive municipale de Clayes-sous-Bois) et à Voisins-le-Bretonneux et rose La Celle-Saint -Cloud sur la troisième marche du podium dans la catégorie chute masculine. “J’étais fier de remporter la médaille au début ce n’était pas ce qu’on attendait”, a-t-il confié, contacté par La Gazette deux jours après sa performance.

“Il n’y a aucune chance que je fasse une médaille”

Pour rappel, le tumbling est une épreuve sportive où les concurrents parcourent une piste de 25 m de long et 1,5 m de large tout en réalisant des cascades acrobatiques. Et Axel Duriez excelle dans cet exercice. Il n’a pas encore un an, il disputera ses premiers championnats du monde chez les adultes et deviendra le premier Français depuis 2011 à atteindre un championnat du monde en chute hommes, la 4e position. Mais Saint-Quentinoi ne s’en contentait pas. “Il a réussi à relever le même défi lors de son premier voyage en finale. Il a obtenu 27 700 points, il a donc atteint le dernier carré. Il a réalisé une belle performance finale pour l’envoyer directement sur la 3e marche du podium”, a déclaré la Fédération française de gymnastique. rapporté sur son site internet. L’Australien Ethan McGuinness a remporté le titre, devant le Britannique Kristof Willerton.

« J’ai réfléchi à mon histoire, à mes couplets, pour faire de mon mieux et pouvoir aller à ce niveau de compétition pour les demi-finales, nous a-t-il confié. Puis, après avoir atteint les demi-finales, je suis content d’avoir atteint ce niveau et continuer à monter plus haut. “La montée plus haute est la trajectoire qu’elle prend maintenant. Championne du monde de gulbling des 13-14 ans en 2018 et 2019, vice-championne d’Europe juniors en 2021, avant cela, pour les seniors, l’argent aux Mondiaux cet été, puis le bronze aux championnats du monde le 18 novembre. Ces deux dernières médailles, étaient pourtant inattendus, assure Axel Duriez : « Je n’ai pas d’objectif fixe. [en arrivant à Sofia], car quand on regarde le niveau des autres compétiteurs, je ne peux pas faire de médaille. J’y suis allé pour me mesurer sur la scène mondiale et me faire une petite place dans cet environnement. »

Et sa performance est encore meilleure que cela, dans la compétition la plus prestigieuse qui puisse exister, qui n’est pas pour l’instant une discipline olympique. Outre les Jeux Mondiaux, Axel Duriez a également participé fin octobre à la Loulé Cup au Portugal, un championnat du monde qu’il a remporté. Il y a deux délais qui peuvent lui donner la confiance nécessaire pour capter l’essence de la compétition chez les seniors, surtout si le jeune champion met cette idée en pratique. “Cela m’a donné confiance, mais je ne suis pas sûr à 100% parce que[…] “Il n’y a pas de meilleurs ennemis”, a-t-il déclaré.

Nul doute qu’après ses performances en Bulgarie, le jeune homme devrait être plus sûr de sa force, et il s’est déjà fait un nom auprès d’athlètes confirmés. Il s’est dit surpris de sa progression. “Les médailles que j’ai eues avant d’être au lycée, j’étais content d’en gagner beaucoup et je sais que je fais partie des tumbler médailles dans ces parties-là. Ensuite, chez les seniors, c’est toujours excitant pour moi autant, il Gagner la médaille est incroyable et très heureux. »

Mais pour qu’il ait bon goût, il faut beaucoup de travail. Dès lors, Axel Duriez rapporte qu’il s’entraîne “avec une fréquence de quatre à cinq entraînements par semaine”, ajoutant qu’il a besoin de “se reposer un peu” car “j’ai commencé à fatiguer et le travail a commencé à diminuer, donc j’avais besoin de plus”. jours de congé pour augmenter mon travail et rester propre et fluide”.

Une gymnaste Cletian a participé à la compétition internationale

Ses efforts le mèneront un jour sur la plus haute marche du podium du championnat du monde des seniors. En attendant, Axel Duriez retrouve le niveau national car sa prochaine compétition n’est autre que la compétition par équipes de France, les 10 et 11 décembre à Périgny, près de La Rochelle. Il représentera ensuite l’Union Sportive Municipale des Clayes-sous-Bois (USMSC). Par ailleurs, Kevin Ferreira, 19 ans et membre de l’USMC pour participer aux championnats du monde par âge (17-21 ans), sera à Sofia, du 23 au 26 novembre.

CRÉDIT PHOTO: Thomas Schreyer

Leave a Comment

%d bloggers like this: