La médiathèque Condorcet à Libourne : nouveaux horaires et programmes


Si le programme Media Center n’est pas actif, la médiathèque ne se mettra pas en veille. Plus de lecture des horaires et des plans de travail. Nous avons fait le tour quelques jours avant le 30e anniversaire du lieu.

Le 17, lors des Journées du Patrimoine, la bibliothèque Condorcet fêtera ses 30 ans. C’est encore jeune mais tout comme les changements de mode, la prochaine décennie va être incroyable.

Mathieu Husson a été recruté il y a deux ans à la tête de la médiathèque, Mathieu Husson a eu l’idée de développer cet espace en un véritable pôle culturel. Sa tutrice choisie, Laurence Garreau a confirmé qu’il ne l’est plus actuellement. A retarder mais pas pour sacrifier l’envie et l’envie du second en matière de nouveautés et d’ouverture à toutes les personnes quel que soit leur intérêt premier pour la lecture.

A commencer par les nouveaux horaires : s’y retrouver était si difficile qu’il a cassé les dents de certains lecteurs un samedi après-midi avec la fermeture à 16h45 laissant certains s’interroger. Les consultations avec les entreprises sont proposées à heures fixes les mardis, mercredis, vendredis et samedis de 10 h à 1 h 00. La médiathèque est un espace public où vous pouvez venir trouver des livres, des revues, des ouvrages sans abonnement. L’inscription est réservée à ceux qui souhaitent emprunter les oeuvres, elle est gratuite pour les Libournais et tous les jeunes qui suivent leur école dans la bastide. 2900 personnes inscrites dont plus de 80% de Libournais.

L’arrivée de la ludothèque

Il y a des plans. Des centaines de milliers de dollars devraient être investis dans le fonds des médias : le bâtiment fait partie de la liste des « passoires thermiques » évoquée par le maire lors de sa conférence de presse de rentrée.

Après la rénovation au premier semestre 2022 de la salle d’animation, “la première étape de la prochaine innovation” Le directeur précise que l’intégration de la médiathèque dans le bâtiment de la médiathèque est en cours. En ville et en pleine ville, la ludothèque est de retour en ville et il faut trouver des lieux qui méritent ce nom : un rangement et une salle de jeux et pas qu’un sale lieu de prêt. Une équipe de recherche sera mandatée pour renforcer cette intégration avec des méthodes telles qu’une médiathèque en salon.

L’objectif est de rénover la médiathèque pour y intégrer une salle de jeux vidéo et de visionnage de films. “Je veux que cela se fasse en même temps que la bibliothèque” encourager le leadership “Le livre est la pierre angulaire du domaine mais ce sont de nouveaux domaines que nous souhaitons proposer au public”.

La publication numérique doit être distincte et clairement visible et reconnaissable. S’il consulte l’assistant numérique, “pour accompagner les publics touchés par la fracture numérique” Laurence Garreau souligne : ” Nous voulons développer des cours basés sur les jeux, le coding ou la robotique” achever Mathieu Husson.

L’idée est de faire l’accueil, l’entrée mais la salle de travail au dessus. On attend de voir ce qu’on peut nous donner “. L’ascenseur est à remplacer cette année et le problème de la grande porte opaque est à régler, ce qui n’incite pas à entrer dans la médiathèque.

Parce que l’information n’est pas seulement utile, Mathieu Husson et Laurence Garreau ont évoqué l’ouverture du service dans la ville. “Nous voulons nous développer hors les murs”poursuit le chef qui a dit ” Lecture dans les quartiers de Peyronneau et Peyregourde, dans le Parc de l’Épinette en été.“.

Encouragez également les écoles éloignées à visiter le site, continuez à accueillir le Fest’arts mais aussi le festival Polar. Poursuivre la relation avec le musée, le CCAS, ou avec l’hôpital comme l’année passée à travers le don d’écrire ou d’héberger l’écrivain Eddy. L Harris. Et Mathieu Husson énumère : des ateliers en langue des signes, des livres audio ou pour la dyslexie, des recueils en langues étrangères, des visites avec des organismes Croix-Rouge ou SOS Solidarité“s’entraîner à l’utilisation de la médiathèque”.

Beaucoup de choses ont survécu, nous essayons de les développer et de les changer” . La volonté“un accès croissant, plus moderne, plus inclusif” propre au chef.“Participer à la vie de la ville”explique Laurence Garreau.

Le Memorial Day ce samedi 17 septembre sera l’événement le plus marquant de la bibliothèque, qui sera célébré de 10h à 22h.

Leave a Comment

%d bloggers like this: