le premier casque filaire et sans fil Dolby Atmos

Nous t’aimons

  • Solide et confortable
  • Dolby Atmos étend et étend le son
  • Le style chuchotant
  • Chargement rapide (40% en 5 minutes)
  • Méthode hygiénique (canules et UVnano)
  • AptX adaptatif et égaliseur 8 bandes
  • Connexion multipoint

Nous n’aimons pas ça

  • La réduction du bruit n’est pas bonne
  • La latence est trop élevée
  • L’autonomie de la batterie est un peu courte (4 heures sur ANC)
  • L’ANC booste les basses

Conclusion:

Le T90Q ramène l’image des écouteurs LG. Ce ne sont pas les meilleurs du marché, mais ils offrent une bonne qualité globale. À presque tous les niveaux, ils améliorent la comparaison de leurs prédécesseurs. A l’usage, on apprécie beaucoup l’ajout du Dolby Atmos. Si nous sommes loin d’un système de cinéma maison, nous avons plus de volume et de profondeur. Et il convient de noter qu’ils offrent des options uniques avec UVnano, la connexion sans fil et le mode chuchotement. En revanche, on apprécie la bonne réduction de bruit, le faible bruit et une meilleure autonomie de la batterie, mais meilleure que les générations précédentes.

LG a mis à jour sa gamme d’écouteurs sans fil. Pour cette rentrée 2022, le Tone Free T90Q arrive en tête de liste. Recharge électronique, faible réduction de bruit, AptX Adaptive, Dolby Atmos, trois microphones dans chaque oreillette, capteur de conduction osseuse, on a un mode sans fil grâce à leur boitier. LG est allé cette année. De quoi justifier les 229€ dit pour donner ces écouteurs.

Et ce n’est peut-être pas une mauvaise idée, car nous venons d’être déçus que les Tone Frees, toutes générations confondues, les FP8 peinent à atteindre le niveau. Bref, sans crainte nous avons commencé notre expérience. Encore plus surprenant.

Lire > notre sélection des meilleurs écouteurs mobiles

LG Tone Free T90Q © Guide de Tom

Facile à utiliser

LG ne change pas le design de ses écouteurs. Il est similaire aux Tone Free FP8 que nous avons testés. En garantie, leurs étuis peuvent être changés sans souci et le paiement fonctionne.

Écouteurs LG Tone Free T90Q
LG Tone Free T90Q et FP8 (modifiable) ©Tom’s Guide

Bien que les défauts soient nombreux, le confort des FP8 ne va pas de soi. Compact, donc le T90Q c’est pareil. LG s’est beaucoup inspiré du design des AirPods Pro. Il y a donc une poche qui supporte la canule et qui est prolongée par une tige très courte.

Écouteurs LG Tone Free T90Q
LG Tone Free T90Q © Guide de Tom

Donc, nous pouvons continuer nos réflexions sur FP8, comme : “Ils sont très gentils. Ils ne cliquent pas sur le mur, le maintiennent en place et l’oublient. Vous pouvez les utiliser pendant des heures sans douleur. Idem pendant le sport, le FP8 respecte la norme IPX4. »

A noter que LG a choisi de revoir ses recommandations. Autour du FP8, ils deviennent ovales sur le T90Q. Ils sont plus durs sur leur face supérieure, mais la combinaison de ces deux caractéristiques offre un meilleur maintien. Mais bon.

Écouteurs LG Tone Free T90Q
Les canules ont changé sur le T90Q (à gauche) ©Tom’s Guide

UVnano, un petit nettoyant de LG

UVnano est la marque déposée des écouteurs LG. Un système de nettoyage de canule ultraviolet. Ce n’est pas seulement leur cas avec les T90Q, non, ils nettoient aussi leur conseil pour un nettoyage régulier. De plus, ces embouts sont dits hypoallergéniques.

Écouteurs LG Tone Free T90Q
UVnano LG Tone Free T90Q © Guide de Tom

Comme pour notre test Tone Free FP8, il est difficile d’exagérer l’utilité du système UVnano de LG. Le constructeur rapporte que “des tests exclusifs montrent que le boîtier de recharge UVnano détruit 99,9% des E. coli, S aureus et Klebsiella pneumoniae retrouvés sur le maillage des écouteurs après une dizaine de minutes de détection des LED UV. Étonnamment, le temps prévu est deux fois plus long”. longtemps pour FP8 et FP9.

Mais l’innovation du T90Q permet désormais de démarrer un cycle UVnano sans le boîtier. Il suffit de rester à environ 40% d’autonomie.

sortie vocale

Malgré une signature sonore Meridian, les FP8 nous ont déçus par leur sortie audio. Les T90Q ont été conçus en collaboration avec le fabricant audio britannique. Mais maintenant, nous avons un très bon résultat.

Tout d’abord, côté matériel, LG change les pilotes 11 mm et change par la même occasion le codec Bluetooth. En adoptant AptX Adaptive, il propose un codec plus en phase avec le prix de ses écouteurs. Pour rappel, AptX Adaptive permet d’ajuster automatiquement sa latence et son débit en fonction de l’environnement. De plus, les T90Q sont les premiers à être certifiés Dolby Atmos.

Écouteurs LG Tone Free T90Q
LG Tone Free T90Q sur Qobuz ©Tom’s Guide

A travers son application Free Tone, LG propose des comparatifs. Auparavant, le T90Q comportait la fonction Bass Boost de Meridian. Si on peut reprocher aux anciens écouteurs LG de ne pas avoir assez de basses, c’est trop.

Parmi les cinq préréglages de Meridian, aucun n’est parfait, à l’exception du mode dit “Naturel”, qui est le plus proche du vrai son. La meilleure option consiste à utiliser le préréglage personnalisé ci-dessous. Ici, nous évitons les changements acoustiques.

Écouteurs LG Tone Free T90Q
Le Dolby Atmos du LG Tone Free T90Q se montre dans les films © Tom’s Guide

Grâce à Dolby Atmos, les images de Meridian changent légèrement en dynamique et en stéréo. Les puristes y verront leur compte avec comparaison personnelle. D’autres auront un côté sympa avec “Treble Boost”. Il augmente les aigus pour obtenir plus de détails et élargir complètement la scène sonore. C’est très bien, surtout pour les films ou les histoires.

Notez également que l’activation de la réduction active du bruit augmentera les basses. C’est une fonctionnalité que nous avons déjà vue dans les Freebuds Pro 2 de Huawei. Ici, nous aimons l’offre sans ANC. Il y a une image pour l’enregistrement qui diffère entre les préréglages Meridian et le mode personnalisé. Ce dernier est beaucoup plus faible.

Application gratuite LG Tone
Application LG Tone Free © Guide de Tom

Enfin, LG ajoute également une option Head Tracking, qui ajuste la forme devant les écouteurs de l’utilisateur. S’il bouge la tête, le son reste au même endroit. C’est une sorte de gadget.

réduction de bruit

Comme nous l’avons vu plus haut, le T90Q a changé les buses. Cela améliore leur réduction passive du bruit. Ajouté à cela, nous avons une réduction active du bruit (ANC) basée sur deux microphones dans chaque oreille.

Les résultats sont cependant loin d’être idéaux. Les graves sont bien atténués, tout comme les aigus. Le reste du spectre va à cet ANC sans souci. Les médiums et les aigus sont les plus faciles à faire. Et à ces fréquences, on entend la voix humaine. Difficile donc de se différencier.

Écouteurs LG Tone Free T90Q
LG Tone Free T90Q © Guide de Tom

Ajoutons que pour ce T90Q, LG a choisi la réduction de bruit adaptative. Rien n’est laissé à l’utilisateur pour ajuster la force de l’ANC.

Cependant, il faut noter que la réduction de bruit du T90Q est meilleure que celle du Tone Free FP8. Mais nous vivons en dessous de nombreux concurrents à ce prix, comme Sony WF-1000XM4, Bose QC Earbuds ou encore Oppo Enco X2.

Latence

Les T90Q sont adaptatifs AptX. Leur latence devrait être faible. Cependant, nous avons mesuré une latence de 450 ms en AptX Adaptive et de 350 ms en SBC. La différence est importante, mais dans les deux cas, le T90Q n’est pas envisageable pour lire ou regarder des vidéos depuis un baladeur. Le décalage est trop grand.

Figure 3 : Examen du LG Tone Free T90Q : écouteurs filaires ou sans fil Dolby Atmos
Latence T90Q SBC © Tom’s Guide
Figure 4 : Examen du LG Tone Free T90Q : écouteurs filaires ou sans fil Dolby Atmos
Latence T90Q AptX Adaptive ©Tom’s Guide

Heureusement, LG a décidé d’ajouter un aspect gaming à son application. En activant cette option, la latence tombe à 176 ms sur AptX Adaptive et 235 ms sur SBC. Ce n’est pas la panacée, nous sommes au même niveau que les Tone Free FP8 et ne pouvons donc pas les envisager pour jouer.

Figure 5 : Examen du LG Tone Free T90Q : écouteurs filaires ou sans fil Dolby Atmos
Latence T90Q SBC (mode jeu) ©Tom’s Guide
Figure 6 : Examen du LG Tone Free T90Q : écouteurs filaires ou sans fil Dolby Atmos
Latence T90Q AptX Adaptive (mode jeu) ©Tom’s Guide

En revanche, il n’y a aucun problème pour les services de streaming comme Netflix, YouTube et autres. Ils disposent tous d’algorithmes capables d’ajuster le son dans l’image et d’éviter ainsi la désynchronisation des lèvres.

Les T90Q sont filaires ou sans fil

Si les T90Q ont Bluetooth, ils peuvent être convertis en écouteurs filaires, au moins. Passée sur le FP9, la fonction en question permet de connecter l’USB-C à la minijack ou au boîtier USB du T90Q à un appareil distant non compatible Bluetooth.

Figure 7 : Examen du LG Tone Free T90Q : écouteurs filaires ou sans fil Dolby Atmos
LG Tone Free T90Q déverrouillé sur Switch © Guide de Tom

L’idée est meilleure, notamment pour les voyages en avion, les écrans pré-installés ne créant que du bruit sans fil. Cela évite d’emporter certaines affaires avec soi.

Cependant, nous n’avons pas testé cette option en vol. Nous craignons que la latence ne nuise à l’expérience. Dans le monde, connecté à une Nintendo Switch Oled, on voit un bon espace entre le son et l’image.

Ordre

LG contrôle les commandes tactiles. Il peut être réorganisé et tous les contrôles peuvent être donnés aux auditeurs. Plus besoin d’utiliser votre téléphone à nouveau. Grâce à une option d’application, vous pouvez verrouiller les points de contact pour éviter qu’ils ne soient cliqués accidentellement.

A noter que le T90Q est multipoint (plusieurs appareils en même temps) et dispose d’une pause automatique, qui coupe le son lors du retrait du casque.

LG sans tonalité T90Q
LG Tone Free T90Q © Guide de Tom

Téléphone

En tant que box mains-libres, les T90Q sont plus intéressantes. Le mode Whisper vous permet d’utiliser l’oreille droite comme microphone uniquement. En le plaçant devant la bouche, il augmente le gain de volume afin de capter le son, notamment dans les endroits bruyants. Dans le train, cela fonctionne mieux si vous faites attention à chuchoter. Notre interlocuteur nous dit qu’il nous entend et comprend, mais le ton est changé. Pratique pour passer un appel rapide, mais pas adapté pour un long appel.

puissance indépendante

L’autonomie n’est pas le point fort du FP8. Ce n’est pas le cas sur le T90Q. En test, ils ont duré 4 heures (AptX Adaptive, ANC activé, volume 50%). C’est similaire aux FP8 qui n’ont pas de réduction de bruit adaptative. Là, on peut s’attendre à mieux, le codec AptX Adaptive pouvant jouer en gagnant en autonomie. Au final, il y a de quoi être déçu. 4 heures c’est très peu, il n’en demeure pas moins qu’en cinq minutes de charge, on récupère 40 % de l’autonomie, soit plus que l’heure d’écoute annoncée par LG. Il a été arrêté.

Leave a Comment

%d bloggers like this: