Léonora Miano aime sa vie de jeune mère sans abri (et au cœur brisé).

Alain Raimbault, écrivain, blogueur et contributeur au groupe de lecture 20 minutes Livres, encouragez-vous poussière d’étoiles de Léonora Miano, publié le 31 août 2022 aux Éditions Grasset.

Sa citation préférée est :

La jeune femme le dévisagea. Il y a surtout des non-blancs. La plupart des femmes ne comprennent pas ce que dit Madame A. Retardée par un monde qui change rapidement. Bien placé dans un groupe à part. Montré par un système qui refuse de les accueillir pleinement. Leurs enfants fuyaient. Ils ont déjà donné. L’éducation n’est plus leur responsabilité. Ils sont sous la France d’où ils entendent les nouvelles du pays qu’ils pensent avoir : où ils seront nouveaux, développés. »

Pourquoi ce livre ?

  • Car l’auteur nous emmène dans la relation d’un CHRS (Centre d’hébergement et de réinsertion sociale) comme dernière étape avant de se retrouver sur la route. Les femmes dont l’histoire ne s’est pas déroulée comme prévu, vivent dans ce lieu vide, attendant des jours meilleurs, ou attendant autre chose. Elles sont venues d’Afrique et elles ont eu de mauvaises expériences, des maris qui les ont quittées, des familles brisées. Tout le monde était triste et beaucoup restaient là avec leurs jeunes enfants.
  • Parce que c’est une histoire de chagrin, un long cri de douleur de part et d’autre, et comment un autre peut-il être oublié de tous ? Louise, le personnage principal refuse de renoncer à l’espoir d’une vie meilleure et tente de trouver un logement. Il n’y a pas de consensus parmi les femmes qui souffrent de la même douleur, et obtenir de l’aide extérieure peut sembler un parcours du combattant. Louise a parié que son fils n’abandonnerait jamais. Sa fille connaîtra une vie différente de la sienne. Droit. Alors il s’est battu.
  • Car, dès la première phrase, Léonora Miano nous montre elle vivait là-bas lorsqu’elle était “jeune mère de 23 ans, sans titre de séjour et sans domicile” et ce livre, elle l’a écrit il y a vingt ans. Avec cette connaissance à l’esprit, le lecteur comprend que la frontière entre la fiction et la réalité est très mince, et il ressent la vraie douleur d’un écrivain qui sait changer ses souvenirs douloureux transformés en art.

Les choses importantes en 2 minutes

Mise en scène de l’histoire. Louise a été acceptée au CHRS, et elle a tout fait pour s’en sortir. Petit à petit, il vit le destin tragique des femmes qui vivaient avec lui.

Mots. Louise, une jeune mère sans abri, et sa fille Bliss. Autres femmes résidant au CHRS.

Emplacements. Paris. Un CHRS (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale)

C’est l’heure. Fin du 20ème siècle.

L’auteur. Née à Douala (Cameroun) en 1973, Léonora Miano est journaliste, comédienne et journaliste. Il est l’auteur d’une vingtaine de livres et a reçu de prestigieux prix littéraires.

Ce livre a été lu avec sensation de douleur de tous côtés, de ne plus pouvoir respirer, de tenir ce CHRS avec Louise. C’est une histoire très puissante qui décrit un monde réel et inconnu.

Vous voulez recommander un livre que vous avez vraiment aimé ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici ici

20 minutes de style

Certains des liens de cet article sont sponsorisés. Chaque fois que vous achetez un livre par l’intermédiaire de l’un d’eux, nous recevons une commission pour nous aider à payer nos factures. Pour éviter les conflits d’intérêts, nous avons adopté l’approche suivante :

1. Les contributeurs choisiront la catégorie dans leurs livres, créeront leurs propres fichiers et critiques en toute autonomie, sans se soucier des liens à ajouter.

2. Des liens sont ajoutés plus tard, chaque fois que nous trouvons le produit recommandé par l’un de nos partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !

Leave a Comment

%d bloggers like this: