Les Pères Noël verts du Secours Populaire sont en route

Jouets, livres, cadeaux, les Pères Noël verts du Secours Populaire ont commencé leur périple. Toute cette semaine, ils sont venus soutenir les Pères Noël rouges pour que personne n’oublie sous le sapin. Pour ajouter à la magie, dans le quartier de Maurepas à Rennes, l’offre se conjugue avec les spectacles.

Animaux en peluche, poupées, jouets d’action, voitures et beaucoup de livres. Depuis le début de la semaine, le Secours Populaire accueille les familles pour son don de Noël. Ce sont les Pères Noël verts. C’est un moment qui a toujours été attendu et peut-être encore plus cette année. A Rennes, dans le département de Maurepas, les travaux ont démarré en début de semaine. L’association met à la disposition des familles bénéficiant d’une aide alimentaire un jouet, un livre et un animal de compagnie pour chaque enfant.

Noël est le jour des enfants, c’est bien s’ils ont leurs cadeaux, leurs jouets, surprise sous le sapin, ou pas, avec la joie de recevoir un cadeau.

Catherine Taburet, bénévole Secours Populaire

Ces grandes publicités de Noël ont été lancées par le Secours Populaire depuis 1976, “apporter chaleur, confort et dignité” au plus juste. Les Français prévoient de dépenser 354 euros en moyenne cette année pour les cadeaux de Noël, selon une nouvelle enquête (enquête CSA Research pour Cofidis), soit 27 € de plus que l’an dernier. Mais beaucoup de gens n’ont pas l’argent pour offrir des cadeaux. Ces dernières années, de nombreuses personnes ont continué à aider.

C’est effrayant. Surtout pour une mère qui a des enfants et qui ne peut pas survivre. Nous n’avons pas d’argent pour les joueurs, à cause de la nourriture que nous essayons d’obtenir, mais pour les joueurs, non.

Kari est une mère de soutien

Le nombre de bénéficiaires augmente

Le Secours Populaire Rennes compte 1 500 familles bénéficiaires, soit une augmentation de 17 % par rapport à l’année dernière. “Les gens n’ont pas d’argent pour acheter des jouets à leurs enfants, autant qu’ils le voudraient. raconte Michèle, responsable de l’opération Les Verts du Père Noël à Rennes. Il y a une énorme augmentation de la pauvreté.”

“Ce sont des gens troublés, il a continué. Il est difficile de venir au Secours Populaire, comme d’autres entreprises comme nous. Pour certains, ils ne peuvent pas se permettre un jeu. Là, ils sont très contents !

Le club a donné 30 000 euros de prix pour acheter ces joueurs. Il donnera 1 550 par semaine, soit 200 de plus que l’an dernier.

Ainsi, il arrive parfois que les parents s’assoient avec leurs enfants devant des tables où sont exposés des jouets, classés par âge, à la recherche de celui qui leur procurera le plus de plaisir, entre la voiture, le coffret Playmobil ou la pâte à modeler. Jouets et livres neufs, donnés par des particuliers, des friperies ou des librairies. Et il y a des bénévoles du groupe pour guider et enseigner.

“Les parents s’amusent beaucoup à choisir, je pense, dit Catherine, la bénévole du groupe. Et ils pensent qu’ils peuvent faire quelque chose pour leurs enfants, je pense que c’est important. “

Ce qui fait de Laure une maman bénie “C’est dur de choisir. C’est réconfortant, parce que c’est un jeu comme ça, on ne sait pas combien ça coûte dans un supermarché, peut-être à un prix que je ne peux pas me permettre. Ici, j’ai eu ça gratuitement. C’est un gros soulagement, nous pouvons dire merci.”

Et le spectacle bien-aimé de cette année est associé à un spectacle d’histoires pour mettre les enfants dans l’esprit de Noël.

Leave a Comment

%d bloggers like this: