Les visites culturelles du 24 au 30 novembre à Lyon ne seront pas oubliées

24 et 25 novembre. Michalik double

Une histoire d’amour d’Alexis Michalik. © F Fonty

De même que Edmondl’écrivain et réalisateur parisien s’est intéressé à la création de Cyrano de Bergerac et capturé la passion et l’anxiété d’un groupe d’artistes capturant l’un des monuments du théâtre français. Une musique ultra rythmée où se sont frottés les épaules de quelques-uns des plus grands noms du Paris des années 1900, dont Edmond Rostand, mais aussi Sarah Bernhardt, Ravel et Feydeau. Couronné de cinq Molières, ce grand succès fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 2019. Vous avez la chance de le voir en direct sur la scène du Radiant…

Parallèlement, et pour ceux qui s’intéressent au rapport du couple aux grandes fresques historiques, l’écrivain à succès montre à nouveau son talent de conteur avec Une histoire d’amour. Nous suivons l’amour et la relation de Katia et Justine sur 15 ans. Donné un Molière en 2020 – Michalik a décidé de tout prendre – ce mélodrame moderne parle d’amour mais pas seulement : perte, deuil et abandon sont au cœur d’une expérience dramatique qui interroge la force du concept d’amour à travers les épreuves.

Deux spectacles en une journée, il faut y penser.

Edmond. Par Alexis Michalik. Jeudi 24 novembre à 20h30 au Radiant-Bellevue à Caluire.
Des prix. De 42 à 45 euros.
Une histoire d’amour. Par Alexis Michalik. Vendredi 25 novembre à 20h30 au Radiant Bellevue à Caluire.
Des prix. De 38 à 40 euros.

25 novembre. M à la Halle Tony-Garnier

Musicien
M. © DR

Qui aime M ? Il volait. Il est en cours d’exécution. Il jouait de la guitare avec ses dents et faisait exploser les salles partout où il passait, comme Fourvière encore l’été dernier. Chaque concert de Matthieu Chedid, alias M, est une performance. Très courtois sur scène, le chanteur sait communiquer avec son public. Entre le bureau et lui, ce fut un partage d’énergie et d’excitation folle.

Au fil des années, M et Matthieu Chedid étant en couple, la timidité du chanteur ne doit pas être couverte. C’est vrai pour la foule et son confort. A plus de 50 ans, on veut voir M grandir. Le voici qui marque une nouvelle étape avec son dernier album actualiséun peu d’électro-pop dans la continuité de la transition artistique qu’il poursuit depuis une décennie. toujours M.

M dans le rêve. Vendredi 25 novembre à 20h à la Halle Tony-Garnier, Lyon 7serait.
Des prix. De 35 (dans le second) à 72 euros.

Jusqu’au 26 novembre. Le coup de chlorophylle

Ils sont tombés de là, dans le ventre de leur maman de show Lyon Marion Frenay
De là, ils sont tombés dans le ventre de leur mère. © Marion Frénay

Artiste et anthropologue, Marion Frénay travaille en forêt. Afin de nous immerger pleinement dans le fruit de ses recherches, il a recouvert l’intégralité des murs de la petite galerie La Mare, élevée sur les hauteurs du Jardin des Plantes, d’une peau végétale réalisée avec des feuilles de renouée du Japon. Un environnement déprimant, peint avec des images basées sur l’histoire des femmes Cyclopes.

De là, ils sont tombés dans le ventre de leur mère. Exposition de Marion Frénay.
Du mercredi au samedi de 15h à 19h à La Mare Gallery, Lyon 1serait.
Entrée libre.

26 et 27 novembre. The Motley Festival

C’est un événement qui donne l’occasion d’ouvrir la conversation. Le festival de Lyon organisé LGBT+ réunit des écrivains, des auteurs, des chercheurs pour une rencontre autour de la littérature féminine. Tous les intervenants prendront la parole pour un moment de débat et l’événement accueillera les librairies indépendantes et les entreprises qui travaillent tout au long de l’année dans la grande ville de Lyon. Et mettez la main à la plume et donnez la parole, Hétéroclite propose également des ateliers d’écriture et de lecture.

Samedi 26 et 27 novembre au Palais de la Bourse, Lyon 2serait.
L’entrée est gratuite mais les places sont réservées. Détails des horaires, informations et réservations.

Jusqu’au 27 novembre. Un spectacle de danse cubaine contemporaine

Danse contemporaine cubaine
Danse contemporaine cubaine. ©DR

Annonce aux amateurs d’art cubain, Danza Contemporánea de Cuba est de retour à Lyon après dix longues années d’absence. Sur une musique afro-caribéenne, le groupe danse trois nouvelles pièces, Matria Ethnocentra de Jorge Cespedes, tordu de Julio Cesar Iglesias et Dévouement Les musiciens français Christophe Béranger et Jonathan Pranlas-Descours.

Sous les lumières, les danses modernes alliées à la beauté des ballets néoclassiques aux défilés militaires, liés au thème de l’esclavage et de la fatigue physique, libèrent alors de sa puissance toutes les œuvres du compositeur Stravinsky. Nous avons été ravis d’être emportés par la beauté de la musique et l’énergie des 24 danseurs lors d’un spectacle spectaculaire et frais en fin de mercredi 23, un rendez-vous en bordure du site.

Danse contemporaine cubaine. Du mardi 22 au dimanche 27 novembre à 20h30 (mercredi 20h et dimanche 15h) à la Maison de la danse, Lyon 8serait.
Des prix. De 13 à 45 euros.

27 novembre. Electro Sunday

L’événement electro du dimanche revient à Lyon pour sa 9serait réparation. Au programme, six heures de musique qui bat, sans interruption. La soirée sera assurée par six artistes, pas des moindres : John Talabot, Brandt Brauer Frick, Cabaret Contemporain, Pantha du Prince, Hyperactive Leslie et le groupe lyonnais Tactus. La garantie d’un spectacle qui vous repart le lendemain, entre pop électronique, techno minimaliste, solo de batterie aux influences ouest-africaines, jazz et interprétations de morceaux de Steve Reich.

Soirée Marathon ! Dimanche 27 novembre de 18h30 à 1h à Sucre, Lyon 2serait.
Réservation en ligne avant 19h (sous réserve de disponibilité).

30 novembre. Aloïse Sauvage, la benjamine du hip-hop

Aloïs Sauvage
Aloïs Sauvage. © Flo Pernet

Aloïse Sauvage est sur scène pour défendre son dernier album Mauvais gens sorti en octobre. Aux sonorités hip-hop, on le suit sur le montagne russe de sa vie, oscillant entre ses désillusions amoureuses et les conflits qui lui tiennent à cœur. Comme la chanson, elle condamne le viol et le fémicide dans son titre percutant, découper.

Un style précoce et punchy qui colle parfaitement au titre de son nouvel album. Artiste multidisciplinaire, chanteur, acteur, danseur et artiste de cirque à la fois. C’est vraiment intéressant, il a déjà donné de nombreuses fois la première moitié de la chanteuse belge Angèle. Après tout, l’artiste aux influences de Diam’s, Orelsan, Sniper ou Eddy de Pretto a la force de se maintenir.

En concert le mercredi 30 novembre à 20h au Marché Gare, Lyon 2serait.
Des prix. De 17 à 21 euros.

Jusqu’au 3 décembre. Animé par Michel Berger

Solal Bouloudnine
Solal Bouloudnine. © Marie Charbonnier

Nous nous souvenons tous du jour où nous avons réalisé que nous n’étions pas morts. Pour Solal Bouloudnine, le 2 août 1992 pour être exact. Il avait six ans et passait son été dans une station balnéaire de Ramatuelle. Sa résidence d’été est proche de celle d’un autre… Michel Berger. Ce jour-là, le chanteur de La groupie du pianiste effondré après avoir joué au tennis. Le petit garçon entend le son et pleure. C’est le résultat de l’innocence.

Trente ans plus tard, Solal Bouloudnine est devenu un réalisateur souffrant de la mort comme Woody Allen. Il enregistre ce souvenir pour jouer un single avec rire et joie dans lequel il met en image des personnages : son père en chêne, sa mère intrusive, une maîtresse en burn out…. Un jeu sur la mort, mais plein de vie, et l’affichage habituel de la lune.

Es-tu là? Par Solal Bouloudnine. Du mardi 22 novembre au samedi 3 décembre à 20h30 au Musée des Célestins (Lyon 2).serait).
Des prix. De 9 à 26 euros.

Mathilde Beaugé, Daphnée Capaces, Julien Duc et Adrien Giraud

Avez-vous apprécié cet article? Continuez à lire et bénéficiez de tous nos articles en vous abonnant à la Tribune de Lyon pour 4,9 euros par mois. Pour mieux nous connaître, vous pouvez vous inscrire gratuitement à notre newsletter hebdomadaire.

Leave a Comment

%d bloggers like this: