Lille. Revue littéraire : Carole Fives nous présente le processus intelligent de trahison et d’acceptation

Dès la fin du mois d’août, vous pourrez retrouver le dernier roman de Carole Fives en librairie. Edité par Gallird. (©Nwll-B)

L’auteur Carol Cinq publié par Gallird à 2022 quelque chose à te dire et apparaît dans le Le premier choix du Goncourt. C’est l’un des événements de ce document aussi !

Si vous vous demandez comment ça marche dans le milieu littéraire parisien – c’est le seul qui peut se vanter d’appeler “milieu littéraire” hors Paris, même s’il y a des légions de maisons d’édition dans ce quartier, elles peinent à rester sous les feux de la rampe et sont presque exclus des prestigieux prix littéraires – lire Quelque chose à vous dire.

Carole Fives dresse aisément le portrait d’une jeune femme écrivain de province, vivant un étrange voyage d’un autre genre. Il flotte sur cet argument diabolique comme un parfum de transfuge de classe, qui plane sur Elsa Feuillet, à la recherche d’un nirvana social qui passe par le savoir littéraire.

Exposition d’images

Ecrivain et artiste, Carole Fives est née au Touquet et partage sa vie entre Lille et Lyon. Titulaire d’une licence de philosophie et du diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) des Beaux-arts de Paris, Carole Fives se consacre à l’écriture depuis son premier livre “Quand nous serons heureux” paru en 2010. En 2018 il est au palmarès des Prix Médicis et Wepler pour “Tenir jusqu’à l’aube”. En 2022, il faisait partie de la première sélection du prix Goncourt pour “Quelque chose à vous dire”, qui figurait également parmi les 10 meilleurs romans de la rentrée par L’Express et avec Madame Figaro.

passe-temps insensés

Et puisqu’on parle d’un thriller psychologique, on ne racontera pas l’histoire ici. Nous ne laisserons que quelques éléments importants, comme préciser qu’Elsa pourrait s’appeler Carole, car nous pensons que ce parcours du combattant mené par Elsa, la Lyonnaise, restera dans le microcosme parisien de la publicité qui n’a rien à voir avec l’auteur . à sa manière, qui sait de quoi il parle.

En plus de cette histoire bien dirigée qui emmène le lecteur dans le mystère de cette supercherie que l’on ne voit qu’à la fin de l’histoire, on voit la nature des jeux insensés pouvant détruire les victimes.

Sinon… Carole Fives pose des questions importantes sur la paternité. Est-il impossible de se glisser sans la loi dans la peau de l’écrivain qu’il respectait sans déformer le mensonge ? Où commence le plagiat ? Qu’est-ce que l’inspiration, la littérature ? Pouvons-nous survivre au mépris de classe basé sur la littérature ?

Trois questions à Carole Fives

Nouvelles: Vous avez fait du chemin depuis que vous avez commencé à écrire à Lille. Qu’en pensez-vous aujourd’hui puisque vous savez que vous êtes dans le premier choix du Goncourt ?

Carol Cinq : Carole Fives : Je suis vraiment excitée à ce sujet. Pour moi et pour le livre. C’est une expérience de mes amis. C’est l’occasion de participer à ce premier choix et de pouvoir intégrer le Goncourt des lycées en intégrant de nombreuses filières en France.

Vidéos : maintenant sur Actu

Votre nouveau roman aux éditions Gallimard s’intitule “Quelque chose à vous dire”, alors que pouvez-vous nous dire sur ce monde littéraire que vous connaissez si bien ?

FC : C’est dans les livres d’histoire ! Mon personnage principal, Elsa Feuillet, est une écrivaine ratée qui vit en province. Il admire Béatrice Blandy, une écrivaine très appréciée de la bourgeoisie parisienne. A l’annonce de sa mort, il a regretté de ne pas avoir cherché à le rencontrer, il se sentait orphelin. Béatrice était son modèle. Il rencontre sa veuve et entre peu à peu dans la vie de son écrivain préféré. Jusqu’à ce qu’il se perde. Une histoire sur la façon dont une femme admire une autre femme pour lui faire changer d’avis…

La fiction est-elle pour vous le meilleur moyen d’entrer dans la réalité ?

FC : Oui, très complet. Quand Elsa entre dans la maison de Béatrice, elle entre dans l’histoire. Béatrice est son deuxième livre, meilleur, plus lumineux. Mais plus il connaît Béatrice, plus des parties sombres de lui-même sont mises en lumière. Déficits narcissiques majeurs. L’histoire est l’occasion idéale pour moi d’explorer ces endroits cachés et sombres de chaque personne…

Par Françoise Objois

Carole Fives, “Quelque chose à te dire”, éd. Gallimard, coll. Blanc, 2022. 167 p. 18 €.

Agenda
Retrouvez Carole Fives :
– Librairies organisées par les Escales des Lettres (voir sur le site des Escales des Lettres) ;
– le 26 septembre à 19h à la librairie Le Vertigo, 11, rue de la Taillerie à Arras ;
– le 27 septembre à 19h à La Chouette Librairie, 72, rue de l’Hôpital Militaire à Lille ;
– le 28 septembre à 19h, au Nautilus Bar, 74, rue Ludovic Boutleux à Béthune ;
– Au Festival des Livres d’en Haut, les 1er et 2 octobre au Bazar Saint-So, 292, rue Camille Guérin à Lille (voir sur le site du festival).

Est-ce que cet article vous a aidé? N’oubliez pas que vous pouvez suivre Lille Actu sur le site My Actu. En un clic, après inscription, vous verrez toute l’actualité de vos villes et marques préférées.

Leave a Comment

%d bloggers like this: