L’incroyable Les femmes du lien sera au rendez-vous!

Avec ce beau livre, qui mêle littérature, bande dessinée et roman-photo, Vincent Jarousseau nous plonge dans le quotidien de huit travailleurs de l’ombre – aide à domicile, aide familiale, infirmière, infirmier… . Un livre à fort impact !

Elles s’appellent Valérie, Marie-Basile, Rachel, Séverine, Julie, Marie-Ève, Angélique et Marie-Claude. Il y a des professionnels et de la famille, des aides à domicile, des partenaires éducatifs et sociaux, des assistants de vie sociale, des éducatrices spécialisées, des aides familiales, des infirmières et des soignants..

Du berceau à la tombe, ils voyagent ensemble et prennent soin des autres, tissant inlassablement des relations qui manquent de sens et de conscience. Et le salaire n’est souvent pas suffisant pour les protéger du danger. Ce sont les héroïnes de Les femmes du lienl’étonnant ouvrage de Vincent Jarousseau, paru dans les Arènes cette semaine.

Ce photographe et cinéaste, nous avons déjà mangé le Plein de colère (Les Arènes, 2019) – Le prix France Info des œuvres contemporaines et des diffuseurs de BD -, un livre incandescent qui raconte les Français de l’oubli en mêlant documentaires, BD et reportages photos.

Les femmes du maillon, ou la “vraie vie” des travailleurs importants

Les femmes du lien utiliser la même méthode hybride pour capturer “la vie réelle des travailleurs clés”. Ceux qui représentent 1 femme active sur 4, soit environ 3 millions de femmes actives, constituent la majorité de la population active.. Les personnes de première ligne accompagnent et aident une personne dans les moments critiques de sa vie. Et cela ne doit pas être si facile.

S’ils ont été délivrés en secret lors d’une crise sanitaire, ils sont rapidement tombés dans l’ombre. Et ce, malgré le rapport parlementaire fait en 2020 par les élus François Ruffin et Bruno Bonnell sur les métiers du maillon dont les femmes représentent plus de 85% des effectifs, selon l’auteur.

Un roman graphique dans le quotidien de 8 femmes

En près de deux ans, avant et après la maladie, Vincent Jarousseau en a rencontré huit Elle est au cœur des nombreux chapitres qui composent ce beau livre. Chacun s’ouvre comme une porte vers des univers inconnus. L’auteur retrace les parcours de ces femmes à la plus grande beauté signée Thierry Chavant avant de passer au roman graphique qui les suit au travail, mais aussi dans leur vie privée.

On nous introduit, du nord de la France à la Seine-Saint-Denis, dans un quotidien aussi fatigué, fait de petites victoires et, parfois, démoralisant. Il est atteint par la grande énergie avec laquelle chacun d’eux essaie de répondre aux besoins – voire de les anticiper – des personnes qu’ils accompagnent ; enfants adoptés, familles dans le besoin, personnes âgées, malades, handicapées, perdues ou endommagées…

Photo 2022-09-29 le 12.04.53
Photo 2022-09-29 le 12.05.14

L’une des grandes réalisations de l’auteur est qu’il n’entre pas dans la tragédie, l’ange et les choses ordinaires. Mais laissez-les parler. Car ces femmes ont des choses à nous dire et à nous apprendre, sur la décomposition de la société, la fin de vie, l’enfance, l’état de la société, l’hôpital public. Il n’y a pas de côté à l’autre côté, on entend aussi les voix des personnes qu’ils suivent et malgré la différence de leur situation, demandent toujours : “Qu’est-ce qu’on peut faire de toi ?”.

Femmes du lien : un livre avancé

Les femmes du lien est un livre échancré, utile et émouvant, qui rend hommage à ses huit héroïnes. Mais à tous ceux, inconnus ou inconnus, qui tenaient à bout de bras une bonne partie du tissu de la France. C’est aussi une demande de promotion de ces entreprises, y compris la voix des femmes. Car comment ne pas penser à la relation entre la femme principale de ces entreprises et leur inconnue… A vendre et à livrer donc, dépêchez-vous !

Les femmes du lien, de Vincent Jarousseau, Les Arènes, 24.90


A lire aussi :

Supprimer les frais de port quasi gratuits pour les livres : une mauvaise nouvelle pour le marché du livre ?

Amitié à Mademoiselle

Cet article contient des liens affiliés : chaque commande passée sur ces liens contribuera au financement de Madmoizelle. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Leave a Comment

%d bloggers like this: