Path of Deception Concepts, par Tessa Gratton et Justina Ireland • Dernières nouvelles • Univers Star Wars

Bonjour

c’est ça ! La phase II de la Haute République, qui se déroule 150 ans avant la phase I, est sortie aux États-Unis hier, en même temps que la sortie du livre Young Adult. Chemin de la tromperieécrit par Tessa Gratton et Justina Ireland.

Voici notre critique de ce livre (à paraître en mai 2023 en France).

Sommaire:
150 ans avant la phase I, une ère de changement apporte de nouveaux espoirs et innovations… mais aussi de nouveaux dangers.

Le monde extérieur de Dalna est devenu le centre d’une enquête menée par des Jedi sur un voleur de la Force. Zallah Macri et son Padawan Kevmo Zink sont arrivés dans ce monde rural pour poursuivre une relation avec un groupe de missionnaires connu sous le nom de “Le Chemin de la Main Ouverte”. Les membres du groupe pensent que la Force devrait être libérée et ne plus être utilisée par personne, pas même les Jedi. L’un de ses partisans est Marda Ro, une jeune femme qui rêve de quitter Dalna et de faire connaître le groupe à travers la galaxie.

Lorsque Marda et Kevmo se rencontrent, leur amitié se forge rapidement et Marda apprend que Kevmo est un Jedi. Mais Kevmo a montré de l’amour et de l’empressement à en savoir plus sur “The Way”, alors il a pensé qu’il pourrait la convaincre de la vérité de ses croyances. Ce que Marda ne sait pas, c’est que le chef du “Chemin”, une femme charismatique connue uniquement en tant que mère, a son propre plan, qui n’implique pas la paix avec les Jedi.

Afin de suivre sa foi, Marda peut devenir la pire ennemie de sa nouvelle amie…


Examen sans spoiler du lien

La phase II de la République est sur le point de commencer ! Sautez 150 ans en arrière dans le temps, et nous y sommes Chemin de la tromperie, de Tessa Gratton & Justina Ireland, qui présente une nouvelle série d’aventuriers pour de nouveaux héros ! La phase actuelle est-elle toujours bonne ? La décision commence par cette histoire d’adolescent (oui !).

I) C’est un problème lié à la température

Si vous revenez à mes critiques des trois romans pour jeunes adultes de la phase I, vous verrez la même erreur : une grande préoccupation pour courir avec un plan lent (ou pas). Nous avons, malheureusement, le même échec ici. Dans les 22 premiers chapitres (265 pages sur 359), on se demande ce qui se passe sur le mur. La réponse est simple : presque rien.

Alors dites-moi : nous devons introduire de nouvelles choses. oui bien sûr. Mais d’autre part, Lumière du Jedi savent nous conquérir dès les premières pages (mais on n’en voit pas), et d’autre part, Chemin de la tromperie restreint afin de ne pas être versé pour les côtés et les côtés. Malheureusement, il y a tous les éléments d’un jeune adolescent : une variété d’émotions, trop de sentiments amoureux (et pas juste, mais bon, on y est habitué), etc. Bien sûr, je n’aime pas tout ça, je n’aime pas ce genre de littérature, et je me demande souvent pourquoi continuer à lire ?

Mais on continue, parce que la Haute République, parce qu’on veut faire confiance aux deux auteurs (même si l’Irlande a changé le bien et le mal de ses actions précédentes). On continue car, comme d’habitude, les chansons s’éparpillent comme ces 22 premiers chapitres. Rien de galactique, mais des petits mystères ici et là qui nous maintiennent plongés dans les imaginaires au long cours de trois jeunes et d’un petit aventurier (mais dont la faute est de penser avec ses hormones ou son entrejambe, choisissez…). Si vous faites partie de ces personnes qui apprécient l’aspect émotionnel des choses au détriment du design, nul doute que vous continuerez.

Puis vint le chapitre 23, et toutes les cartes furent à nouveau mélangées.

II) une finale de 90 pages avec la plus haute qualité

Je vais être honnête : ces 90 dernières pages sont parmi les meilleures de la Haute République depuis sa création. Soyez du côté des plus jeunes : nous sommes dans le noir et le noir, avec des rebondissements inimaginables lorsque vous commencez à lire. Deux ou trois fois on se dit “non, ce n’est pas possible, la situation va s’inverser pour qu’un événement similaire ne puisse pas se produire, on hallucine”. Non! Le plus beau dans tout ça, c’est que le résumé officiel de l’histoire révélait les mêmes choses, mais vu la rapidité des pages précédentes, on n’y croyait plus !

Je ne rentrerai pas plus dans les détails que ça car je vous laisse la joie de la découverte, mais je dirai juste que c’est la première histoire à la fin, il n’y a pas d’espoir. Vous voulez lancer un nouveau débat : nous avons beaucoup d’informations nouvelles sur l’un des grands mystères de la Phase I.

Enfin, il ne reste plus qu’une question : comment l’intrigue sera-t-elle basée à la fin du livre dans les romans et les bandes dessinées ? Cette histoire peut être importante, venez avec une preuve La réunion1serait filiation de cette section II.

La fin:

Une toute autre histoire, avec un premier trois quarts mais une très grosse section finale, débute cette partie II de la Haute République. Si vous êtes coincé jusqu’au début du chapitre 23, vous devriez vous y rendre !

Noter: 70%

(j’ai réduit le Funérailles Funérailles à la suite de l’abus des facultés mentales. Le dernier quart est à 100%, mais il faut parfois compenser le manque de son…)


Le look de Lain-Anksoo

Démarrer la phase II du programme La République suprême. Pour changer de la norme, nous commençons cette fois avec une histoire de jeune adulte. À Dalna, un maître Jedi et son padawan enquêtent sur une secte soupçonnée d’avoir volé du matériel lié à la Force. Mais qu’est-ce que c’est?

Démarrer ? Tonnerre!

Chemin de la tromperie, un roman à quatre mains écrit par deux auteurs, est une composition mineure. Nous savons que Funérailles Funérailles parce que le style gagnant de ce livre a été amélioré.

L’histoire est courte, un peu plus de trois cents pages, mais comme tout roman YA que je clôture, elle peut être divisée en deux parties. Le premier à nous livrer le meilleur de la littérature adolescente : sentiments, émotions et relations amoureuses/amoureuses/fraternelles entre personnages, bref, tous les sujets habituels qui n’ont pas leur place dans les histoires parentales (malheureusement gênantes) ; une seconde partie à l’autre. Je ne sais pas si j’ai besoin de vous en dire plus sur cette partie, la fin du livre n’a rien à voir avec son début. On change complètement de style.

C’est une histoire si rare de nos jours que je trouve cela dommage. Il faut dire que les rares fois où un film ou une histoire a du succès, c’est “ça ou ça casse”. Découvrez la série Perdu : on démarre pour deux saisons avec une série live saupoudrée de mystères pour finir la fusion du mysticisme SF et WTF. Au cinéma, ça marche un peu mieux, comme sortir ou certains films de Night Shyamalan. Mais dans ces exemples, on voit quelque chose venir, ici ce n’est pas le cas.

Et tu sais quoi? J’adore ça, parce que ma chose préférée ces jours-ci, où chaque action est prévisible, c’est d’être surpris. Mieux si vous voulez voir le même film encore et encore au lieu de Star Wars VIII, osez au moins faire quelque chose de différent. Allez les haineux !

Eh bien, j’ai un peu pris l’analogie, mais le fait est que vous ne savez pas comment le livre se terminera si nous savons déjà ce qui se passera cent cinquante ans plus tard.

Préquelle de la phase I

On l’oublie mais c’était il y a des années, donc on connaît déjà le résultat. Conclusion : les références sont légion. Comme prévu, on voit certains groupes, mystérieux ou familiers avant de passer à l’étape I, choisir leur chemin. Une façon que nous ne connaissons pas jusqu’à ce que nous voyions la phase II.

Les événements qui ne sont pas censés être là sont plus excitants. Le voyage commence de manière très intime et je pense que cette histoire est anecdotique, sans rapport avec tout le parcours et les événements qui vont se passer. J’avais tellement tort et c’est ce que je voulais vraiment.

Donc cette histoire est très importante, l’adulte dans sa seconde moitié est plus important que beaucoup d’histoires de cette catégorie.

Petits points

Comme vous pouvez le voir, l’un des deux principaux est Marda Ro, en fait un ancêtre du célèbre Marchion Ro. Il rejoint aux épaules le flamboyant Padawan mais soyons honnêtes, un peu sur les côtés, même si ça ne marche pas sur la base. Nous sommes à YA, il est donc évident que la relation entre les personnages finira par se développer, remarquez, dans une direction que vous n’auriez jamais imaginée. C’est ce que j’aime dans la rédaction de cette critique, vous dire qu’il y a un “twist”, en vous préparant, vous ne devinerez pas !

Nous avons un très bon exemple et les résultats de l’influence d’une religion sur les gens. Le côté “aveugle et stupide” ressort le mieux.

Le reste du casting est très fort, en particulier la cousine de Marda (une autre Ro) et son amie. Je regrette seulement le maître Jedi fini et certaines décisions prises par les personnages qui ne correspondaient pas à l’actualité.

Au final, on a une histoire, qui ne montre pas l’heure, montre l’idée qui nous attend. C’était une décision audacieuse de commencer avec ce livre et ce n’était pas La réunion (l’histoire mère) nous réintroduira dans les régions et la situation galactique.

Chemin de la tromperie C’est toujours incroyablement puissant et on en parle vraiment. Une autre success story est High Republic à ne pas manquer (oui, je parle de vous lecteurs qui évitez les livres YA).

Quantité:
– Le “twist” en fait un livre à deux niveaux
– Les amoureux
– Une histoire courageuse

Quelques choses:
– quelques décisions différentes

Noter: 95%

Voilà pour notre avis. Nous attendons vos commentaires dans les conférences.

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: