Printemps du livre 2021 : un style métissé et unique

FOCUS – Le Printemps du livre est de retour, du 5 au 12 mai 2021, avec un style hybride adapté à la situation sanitaire. L’opportunité pour la ville de Grenoble d’ouvrir cet événement culturel est encore plus grande en investissant dans l’espace public. Avec, pour la première fois cette année, la participation d’artistes, en lieu et place d’écrivains invités. Mais des réunions scolaires, des abonnements, des présentations et de nombreuses applications en ligne.

“Cela fait plus d’un an que la fermeture des lieux de culture et nous souffrons toujours”mademoiselle Éric Piolle, le maire de Grenoble. “Les gens aiment vraiment la culture”. Une préférence pour le 19serait édition du Printemps du livre, du 5 au 12 mai 2021, vise à combler.

Éric Piolle lors de la présentation du Printemps du livre 2021 © Julie Callendret – Place Gre’net

Organisé chaque année depuis 2003 par la bibliothèque de Grenoble, en collaboration avec les librairies de la ville, cet événement culturel vise à développer la diffusion du livre et de la lecture.

Diffusé entièrement en ligne en mai 2020, l’événement revient cette année avec un nouveau format axé sur la crise sanitaire.

“Innovant, hybride et sûr” selon les mots d’Isabelle Westeel, directrice de la bibliothèque, ce Printemps du livre 2021 en format unique se fera en ligne et en ville, selon les consignes sanitaires.

Une vingtaine d’auteurs seront présents à Grenoble pendant toute la durée du festival, contre une quarantaine lors des éditions précédentes.

Ils rencontreront le public à l’école, dans les écoles, collèges et lycées de la ville. Et pendant la période de dédicace organisée par les sept librairies partenaires du Printemps du livre.

Printemps du livre 2021 : une programmation en ligne riche et éclectique

Pour ce 19serait édition, le festival fournira des contenus originaux ou publiés à voir sur le site de l’événement, sa chaîne YouTube et ses réseaux sociaux.

Carine D'Inca

Carine D’Inca, responsable du Printemps du livre © Julie Callendret – Place Gre’net

“Nous avons choisi des méthodes plus spécifiques que les entretiens standards pour les rencontres avec les auteurs”, explique Carine D’Inca, directrice du Printemps du livre. Podcasts, ateliers, avant-premières, présentations et ciné-rencontres se succèdent tout au long du festival.

Le public peut découvrir “Lectures et voyages en correspondance”, associant une œuvre littéraire à une œuvre des collections du Musée de Grenoble. Symbole du Printemps du livre, “très apprécié du public et des auteurs” comme la Carine D’Inca. Nouveau cette année ? Entrée du Muséum d’Histoire Naturelle de Grenoble.

“Lecture sur papier” au Printemps du Livre 2019.

A l’issue du festival, une performance originale sera annoncée le mercredi 12 mai à 20h30 : la collaboration chorégraphique et artistique entre François Veyrunes, l’artiste associé au Théâtre municipal de Grenoble (TMG), et l’historien Éric Reinhardt.

“Lire des éclats” autour de la ville

Impression de livre de printemps 2021

Acte du 19èmeserait édition du Printemps du livre de Grenoble

Le Printemps du livre 2021 se passe en ligne mais en public. Les places, jardins et coins de rues de Grenoble seront investis par douze compagnies d’art pour des “éclats de lecture”, inspirés des traditions instaurées par la ville en janvier 2021.

Lors de la mise en œuvre de conseils de santé ou de la création d’associations, une option spécifique n’est pas souvent discutée. Les compagnies d’art entreront dans toutes les parties de la ville d’une manière unique pour donner aux passants. “des moments poétiques et ludiques, des invitations vivantes à lire, adapter ou écrire”.

Avec cet événement, la ville de Grenoble soutient les producteurs culturels locaux, touchés par la pandémie. « A travers la programmation de ce Printemps du livre, nous soutenons les arts »souligné Éric Piolle.

Il y a deux expositions dans l’espace ouvert

Pour compléter la programmation de ce Printemps du livre 2021, deux expositions sont en route pour stimuler le public. Les Grenoblois pourront apprécier “Grenoble en image(s)”, la création deEdmond Baudouindans les bibliothèques municipales.

Photographies d'Edmond Baudoin

Photographies de Grenoblois par Edmond Baudoin et exposées à la Bibliothèque d’études et du patrimoine de Grenoble © Julie Callendret – Place Gre’net

L’artiste a multiplié les rencontres avec les citoyens lors de son séjour de trois mois à Grenoble. Les images issues de ces rencontres seront exposées tout au long du Printemps du livre.

Dans la deuxième exposition du festival, “Les six fonctions du langage”, l’artiste Clémentine Mélois renversera les rôles des romans graphiques des années 1960-70.

Dix histoires se trouvent dans les parcs, les places et les jardins de la ville. réUn large éventail d’options peut être trouvé dans unon plan de Grenoble disponible sur le site du festival.

Le Printemps du livre, cette année en avance, est l’occasion de “réaffirmer l’importance du travail, des artistes et de la culture dans notre ville, notre vie”résumé final Lucille Lheureux, assistante usine.

Julie Calendret

Leave a Comment

%d bloggers like this: