REPRÉSENTATION. “Il est important de se rappeler que la lecture est importante”

A Paris, le groupe Valentin Haüy a pour but d’aider les personnes aveugles et aveugles à sortir de leur isolement, et ce par la lecture. Elle dispose d’une médiathèque riche de 62 000 livres audio et 20 000 livres en braille, mais en France, seulement 8 % de la littérature est éditée pour les personnes handicapées.

Découvrez le Festival Interceltique :
Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Il y en a pour tous les goûts : livres d’images, musique, science-fiction, histoire, géographie, art, littérature… Il y a des milliers de livres audio et de livres en braille sur Ici, c’est bien conservé dans des étagères en bois.

La médiathèque du groupe Valentin Haüy (7e arrondissement) dispose d’un important fonds d’ouvrages adaptés pour être mis à la disposition des personnes aveugles ou non. Actuellement, plus de 62 000 livres audio et plus de 20 000 livres en braille papier et numérique sont disponibles en ligne ou à distance.

Aujourd’hui la médiathèque tente de répondre à la soif de lecture de 1,7 million de déficients visuels en France, sachant que seuls 8% des livres publiés chaque année en français sont adaptés aux personnes souffrant de troubles visuels, moteurs, intellectuels ou cardiaques. maladies telles que les maladies dys (dyslexie, dysphasie, dyspraxie).

La médiathèque de l’entreprise rejoint 14 bibliothèques spécialisées qui proposent des solutions d’accès à la lecture. “Avec de grands espaces, c’est le seul en France», explique Céline Bœuf, adjointe à la responsable de la médiathèque, ajoutant qu’elle n’est pas «il est uniquement destiné au grand public qui ne sait pas lire en raison d’un handicap ou d’une maladie mentale telle que la dyslexie ».

Nous voulions offrir l’équivalent de cette possibilité de consulter librement un document dans une bibliothèque publique.

Nous avons une fonction de bibliothèque commune”, montre Céline Boeuf, ajoutant que “Pour l’année 2021, nous avons servi 11 700 personnes, qui nous ont emprunté au moins un document : un numéro en braille, un livre sur CD…“Mais la fin exige la vérité”C’est insignifiant au regard des 1,7 million de déficients visuels en France, et on estime à 10 % une tranche d’âge de personnes dyslexiques.“.

Nous voulions offrir l’équivalent de cette possibilité de consulter librement un document dans une bibliothèque publique. C’est pourquoi (le service) est gratuit et l’est toujours“, raconte Céline Bœuf. Il ne faut pas oublier que la lecture est nécessaire», explique de son côté Emilie Lebre, responsable de la communication du groupe.

Mais derrière ces rangées de livres, se cache une multitude de petites mains. Tout se fait dans l’entreprise, aux étages supérieurs où les scénaristes sont remplacés grâce à des « donneurs de voix » bénévoles ou des voix de synthèse. Ces derniers fichiers audio sont appelés “DAISY” (les initiales de “Accessible Digital Information System”). Ils sont mis à la disposition des ayants droit de la médiathèque sous forme de CD ou de fichiers numériques à télécharger.

Pour un livre lu par une voix humaine, l’audio suffit à créer le fichier final. L’histoire est différente pour le livre audio synthétique. L’édition du texte est effectuée par des traducteurs spécialisés du Centre d’Adaptation des Œuvres Numériques (PAON) avant qu’il ne soit converti en audio, en gardant le texte accessible. Ces fichiers “DAISY” sont organisés autour d’une table des matières et permettent l’agencement du texte et du son. Par conséquent, on peut facilement naviguer d’une partie à l’autre du livre sans avoir à reprendre la lecture depuis le début.

En 2020, la société de Valentin Haüy a publié plus de 1600 livres audio humains Daisy et près de 500 livres audio synthétiques Full Daisy. En cinq ans, l’objectif est de passer à une production annuelle de 3 000 livres en voix humaine et 5 000 en voix de synthèse.

Leave a Comment

%d bloggers like this: