Un parcours littéraire solide et varié !

Depuis mars, Alexandra Larochelle a publié quatre livres. Naviguant entre amour, aventure et voyage, le parcours littéraire du jeune écrivain qui publie son premier livre à 10 ans continue d’étonner, 19 ans plus tard !

Alexandra, où en es-tu de tes mille et un projets d’écriture ?

(rires) J’ai fini d’écrire le tome 6 de ma série Premier jour. Ensuite, j’ai droit à un mois de congé, puis à mon retour, je commencerai à écrire le tome 2 de Jusqu’à ce qu’il soit temps de partir. Sa parution est prévue pour le printemps ou l’été 2023. Sinon, le tome 7 de chose terrible sortira cet automne et pareil pour le tome 2 de ma nouvelle série Les principales fonctions de Mini-Jean et Mini-Bulle.

On peut dire que votre vie est très occupée par l’écriture !

Ma vie est d’écrire tous les jours, puis d’animer des conférences, souvent dans des écoles. Bien sûr, je ne pourrais pas être plus à ma place ! Je n’aurais jamais pensé que je serais capable de faire ça à plein temps au début de ma vie. C’est mon préféré; rencontrer mes lecteurs et écrivains. Pouvoir vivre, c’est le meilleur des deux mondes !


Alexandra Larochelle (auteur)

Vous dites « tôt » dans votre vie, mais vous êtes là depuis longtemps !

Je fais ce travail depuis 19 ans, mais je trouve incroyable d’avoir la liberté de choisir, sans compter plusieurs projets afin de choisir ceux qui m’intéressent le plus.

Votre dernier livre Jusqu’à ce qu’il soit temps de partir produit des relations toxiques. Dans son titre et son histoire, il y a quelque chose sur le cosmos… Ça vous intéresse ?

Très plein. Au début de ce livre, sur la carte que Maélia – la principale – a remise à ses parents, elle écrit : “Je t’aime jusqu’à la fin.” J’ai dit à mes parents ! Pour moi, l’infini est toujours un concept intéressant. Je pensais que le monde finirait quelque part. J’ai pensé à ce résultat, pris sous la forme d’un mur de briques. Vous pouvez survoler la planète et la galaxie et parfois vous vous cognez la tête contre le mur et vous faites “bang” ! Pour moi, “Je t’aime jusqu’à ce que ça explose” signifie que je t’aime jusqu’à ce que ma tête touche le bord de l’univers (rires) ! Dans le contexte de ce livre, on peut faire de nombreuses interprétations de ce mot, par exemple, amour et douleur.

À travers vos romans, vous touchez à plusieurs types de littérature. Pour écrire l’histoire de votre vie, quelle méthode choisissez-vous ?

Je vais alterner entre quelques styles. C’est ce qui me permet de continuer mon art, donc ce sentiment de diversité sera toujours là. Et j’ai pensé que c’était drôle. J’ai une drôle de vie avec plein d’anecdotes !

Leave a Comment

%d bloggers like this: