VIDÉO – Anny Duperey : la perte de ses parents à l’âge de huit ans, son « chagrin insupportable »

Ce dimanche 28 août à Je ne peux pas attendre dimanche sur France 3, Anny Duperey s’est assise sur le canapé rouge de Michel Drucker pour parler de son actualité théâtrale. Montre maintenant Mes chers enfantsl’actrice a perdu ses parents à l’âge de huit ans.

Une grand-mère merveilleuse. A 75 ans, Anny Duperey est meilleure que jamais et ça se voit. Sur scène à Mes chers enfants de Jean Marboeuf à partir du 1er septembre au Musée de Passy, ​​la maman de Sara Giraudeau multiplie les projets. Un horaire qu’il n’a pas hésité à annoncer ce dimanche 28 août à Je ne peux pas attendre dimanche sur France 3. Un visage avec Michel Drucker, l’acteur est revenu sur son entrée dans la série La faute de Rousseau, dont les derniers épisodes de la saison 2 ont été diffusés sur France 2. Il est temps pour l’ex-petite amie de Chris Campion de parler de son livre. La tournée du jeu publié le 4 mars aux éditions du Seuil. Mais il n’est pas seul. Sur le fameux canapé rouge de la fonction publique, Anny Duperey l’a aussi « chagrin inconsolable », La perte tragique de ses parents, en novembre 1955. Après un accident, ils retrouvent intoxication au monoxyde de carbone dans la salle de bain. Ce fut une expérience douloureuse que l’actrice a partagée dans le livre L’écran noir. “Je veux faire un livre hommage des photos de mon père et Les premiers textes qui sont venus étaient terriblesexplique Anny Duperey sur le plateau de Michel Drucker.

Pendant des années, Anny Duperey expulsée “un écran noir” sur son passé, faisant fi des clichés laissés par son père, le photographe Lucien Legras. Seulement trente-cinq ans plus tard, il a vu les images de leur appareil photo. “J’ai tout de suite réalisé que j’allais écrire sur le deuil inévitable. Je n’ai écrit qu’une page sur la mort de mes parents. Il était écrit : « Un jour j’écrirai mon livre. Et quand j’ai vu ça, je me suis dit : ‘C’est incroyable, à 13 ans, je savais que c’était un livre et rien d’autre. Anny Duperey explique à Je ne peux pas attendre dimanche. L’histoire émouvante d’une militante des droits de l’enfant résumée en quelques mots. “Le livre de ma vie m’a donné beaucoup de mal.”

>>> Photo de famille : Anny Duperey, sa fille Sara et sa petite-fille Mona

Anny Duperey est difficile : pourquoi elle ne veut pas trouver l’amour

invité à l’émission En Jordanie o Télévision de divertissement Ce lundi 28 mars 2022, Anny Duperey a partagé quelques mots sur sa vie amoureuse. Qui a longtemps incarné Catherine Beaumont dans Une bonne famille commencer par un sourire : “On n’en parle pas. ‘C’est bien, j’ai été bien servi'”. Avant de continuer :Je pense que ça fait un moment, j’ai eu deux beaux hommes et puis qu’est-ce qui se passe. Je pense que je suis bon avec les amis, avec la famille, avec les frères et sœurs. Je viens de l’amour fraternel. Frères, c’est vraiment beau. (…) Vive les amis !” Si Anny Duperey Cependant, il n’était plus intéressé à trouver une âme sœur et il repensait à ses mauvaises habitudes. Parmi elles, sa romance de 15 ans avec Bernard Giraudeau. Personne ne voulait que je sois séparé de Bernard. Parce que c’est vrai qu’on est jumeaux”, il a dit. Un homme légendaire.

Article co-écrit avec 6Medias

Photos disponibles : FRANCE 3

Leave a Comment

%d bloggers like this: