Vincent Lacoste en 5 œuvres inoubliables, des Beaux Gosses à Lost Illusions

Seulement 16 apparaissent dans le film Beaux enfants Riad Sattouf, l’acteur français Vincent Lacoste a parcouru un long chemin. Il a remporté le César du “meilleur acteur dans un second rôle” pour son rôle de journaliste criminel. fausse perte par Xavier Giannoli. Quelques semaines après cette récompense, l’acteur était à l’affiche du nouveau film d’Hélier Cisterne, Pour nos frères blessés, où il joue dans la guerre pour l’indépendance de l’Algérie. Retour sur cinq de ses rôles les plus importants.

Sur le papier, ce mercredi 23 mars, du nouveau film d’Hélier Cisterne, Pour nos frères blessés, Vincent Lacoste incarne Fernand Iveton, un soldat indépendant du FLN capturé en 1957 pendant la guerre d’Algérie. Du côté de l’actrice Vicky Krieps elle cadrera cette ouvrière trentenaire et communiste. A seulement 28 ans, l’acteur français a déjà marqué l’histoire du cinéma français. Beaux enfants (2009), qu’il tourne à l’âge de 16 ans, sous la direction de son ami Riad Sattouf, qui l’inspire véritablement dans une carrière d’acteur, est récompensé par un César de “meilleure actrice dans un second rôle” pour sa belle la description. Étienne Lousteau, journaliste innocent, à Les délires disparaissent, L’adaptation par Xavier Giannoli du célèbre roman de Balzac sortira en 2021.

1. Un adolescent boutonneux à l’intérieur Bons enfants (2009) de Riad Sattouf

En 2009, Vincent Lacoste décroche son premier rôle Beaux enfants, le deuxième film du réalisateur et romancier français Riad Sattouf. À seulement 16 ans, le jeune acteur incarne un élève de 9e qui ne peut pas être aimé mais qui se rend vite compte qu’il est apprécié par l’une des plus jolies filles de l’école. C’est alors que le jeune homme se lance le défi de la séduire avec sa coupe de cheveux épurée, ses bretelles sans fioritures et ses costumes jacquard vintage. Ce poste a été le point de départ de sa carrière. Riad Sattouf, qui est son ami depuis de nombreuses années, lui a également dédié son nouveau clip intitulé, Jeune Homme 1 : Les Aventures de Vincent Lacoste au cinéma sorti fin 2021 et revient sur le lancement du kit caméra. Auteur et illustrateur, connu pour sa série de romans autobiographiques L’Arabe du futur, souhaite partager l’évolution de la carrière de Vincent Lacoste, plus de dix ans après la sortie de son premier film.

2. Un jeune médecin désabusé Hippocrate (2014) de Thomas Lilti

Des années après la sortie de beaux enfants, Vincent Lacoste approché pour jouer le rôle d’un jeune médecin interne auprès de Reda Kateb dans Hippocrate par Thomas Lilti, qui était médecin avant d’aller au cinéma. C’est à l’hôpital que son père Benjamin Barois, joué par Vincent Lacoste, fait son premier métier en médecine locale. Le jeune homme connaît bien son métier, il l’aime beaucoup, mais il se rend vite compte que ce métier est plus difficile qu’il ne le pensait. La connaissance de la mort lui est plus difficile à manier et à accepter. Heureusement pour lui, il a décidé de changer de service pour se voir en neurologie. Cette décision lui permettra de retrouver son intérêt pour ce métier durant ses études. Ce film important – inspiré de la vie de son réalisateur – marque un tournant dans l’oeuvre de Vincent Lacoste. Le jeune acteur montre qu’il peut faire des comédies et des films avec des sujets douloureux. Il est nominé aux César dans la catégorie “meilleur acteur”.

3. Un ancien trafiquant de drogue devenu infirmier Victoria (2016) de Justine Triet

Dans le meilleur film de Justine Triet, Vincent Lacoste joue le rôle de Sam, Le premier client que Victoria rencontre est une avocate blessée interprétée par Virginie Effira. Par respect pour cette femme, Sam lui a demandé de l’aider en prenant soin de ses enfants et en faisant des tâches quotidiennes comme se laver les mains. Traversant une période difficile de sa vie et de son entreprise, l’avocat, qui l’a défendu lors d’un procès, l’accueille chez lui. En traduisant un personnage qui part de rien en rien d’important, Vincent Lacoste montre ce travail de manière simple. Il passe d’être absent à être un personnage important dans l’histoire pour apprécier l’importance qu’il prend dans la vie de Victoria. Ce film a été nominé dans cinq catégories aux César 2017 dont “Meilleur film” et “Meilleur acteur”.

4. Un étudiant homosexuel débarque à Paris et trouve l’amour S’il vous plaît, aimez et dépêchez-vous (2018) de Christophe Honoré

Sous la direction de Christophe Honoré (Amour Amour) Vincent Lacoste, connu pour aborder des sujets difficiles comme le sida, l’inceste ou le meurtre, Vincent Lacoste campe le rôle d’Arthur, un étudiant de 20 ans originaire de Rennes dans les années 90 S’il vous plaît, aimez et dépêchez-vous. Ce jeune homme rencontre Jacques, interprété par Pierre Deladonchamps, qui brille Le lac inconnu d’Alain Guiraudie sorti en 2013, un écrivain qui s’est survécu avec son fils. Les deux hommes vivent tranquillement jusqu’à ce que Jacques, atteint du sida, veuille libérer les niveaux avant qu’ils ne disparaissent. Dans cet ouvrage important, Vincent Lacoste en propose une interprétation légère et émouvante.

5. Un journaliste innocent à fausse perte (2021) de Xavier Giannoli

Après treize ans dans le monde du cinéma, fausse perte Vincent Lacoste a finalement été honoré du “meilleur acteur dans un second rôle” lors de la 47e cérémonie des César. Ce film de Xavier Giannoli est l’adaptation cinématographique de l’histoire. fausse perte d’Honoré de Balzac. Le réalisateur a mis la barre encore plus haut en présentant deux jeunes comédiens français, Benjamin Voisin et Vincent Lacoste. Dans cette vision satirique du monde de la fiction et de la non-fiction, l’acteur de 28 ans incarne un jeune écrivain brillant et ambitieux. Elle rencontre Lucien de Rubempré, un jeune homme beau et ambitieux joué par Benjamin Voisin qui lui vaut pour ce film un César du “meilleur prospect masculin”. Après ces deux récompenses, cinq autres ont suivi, dont celles du “meilleur film” et de la “meilleure décoration”. Ce film à grand succès est le premier de l’histoire des César à recevoir plusieurs récompenses lors d’un même événement. “Merci à Riad Sattouf de m’avoir choisi en premier lieu et de me soutenir encore aujourd’hui, merci à tous les cinéastes qui m’ont donné l’opportunité de faire ce travail”a déclaré Vincent Lacoste dans son discours, qu’il n’a pas préparé, devant un groupe de danseurs.

Pour nos frères blessés (2022) d’Hélier Cisterne est actuellement en salles.

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: